Entreprise

Home/Entreprise
Entreprise 2017-09-05T14:25:34+00:00

AGENHOR est spécialisé dans la conception de mécaniques et de mouvements horlogers complexes.

Au fil des ans, la société s’est forgé une reconnaissance internationale.

AGENHOR garde l’esprit des artisans horlogers.

L’atelier allie technologie contemporaine et respect du savoir-faire traditionnels du métier.

De grands noms de l’horlogerie se fient à AGENHOR pour leurs développements et la production de complications horlogères. Nombre de réalisations ont été distinguées par des prix prestigieux.

Activité

Les produits développés par AGENHOR se distinguent en terme de maîtrise horlogère, d’exploit technologique et de beauté technique.

AGENHOR réalise des mécaniques horlogères sur mesure en phase avec les exigences esthétiques de chaque client.

Un échange constant avec stylistes et responsables commerciaux des maisons horlogères garantit le respect de l’esprit spécifique à chaque maison.

Philosophie

AGENHOR perpétue la longue tradition de qualité et de créativité des horlogers, alliant technologie moderne et héritage des anciens.

Pour AGENHOR la discrétion est un maître mot, qu’elle soit professionnelle ou esthétique.

L’élégance cachée du mouvement AGEHNOR se révèle à l’ouverture de la montre dévoilant une finition esthétique et la simplicité de mécanismes complexes.

Historique

Diplômé en 1972, sitôt indépendant, Jean-Marc Wiederrecht fourbit ses premières armes avec la maison Harry Winston en réalisant un quantième perpétuel bi-rétrograde, une première dans le monde de l’horlogerie. Jean-Marc Wiederrecht maîtrise avec un art achevé le squelettage manuel des mouvements extra plats de Frédéric Piguet.

Les années 1990 sont marquées par des créations audacieuses : affichages rétrogrades et excentrés, doubles fuseaux horaires, équation du temps, heures universelles.

AGENHOR produit des mouvements qui ont marqué leur temps, telles que la True North Perpetual, l’Opus 9, la Féérie, le Temps Suspendu, le Pont des Amoureux et plus récemment la Peacock, le Quantième Perpétuel Slim, la DTZ pour n’en nommer que quelques-unes (voir une sélection sous « Réalisations« ).

Plusieurs brevets sont déposés, dont deux fondamentaux que sont l’engrenage sans ébat et le mouvement annulaire autorisant des créations mécaniques résolument novatrices.

En 2007, Jean-Marc Wiederrecht est honoré du prix du « Meilleur Horloger Concepteur », par le Grand Prix d’Horlogerie de Genève, remis pour la première fois année-là. D’autres récompenses viendront enrichir ce palmarès.

AGENHOR emploie actuellement plus de vingt personnes dans un bâtiment d’architecture contemporaine conçu dans le respect de l’environnement et du développement durable.

Entreprise familiale, fondée par Jean-Marc et Catherine Wiederrecht en 1996, AGENHOR est actuellement dirigé par le couple fondateur et leurs deux fils Nicolas et Laurent.

Récompenses

2017

Jean-Marc Wiederrecht

lauréat 2017 du Prix Gaïa « Artisanat et Création »

2017

AGH-6361 – VISIONNAIRE CHRONOGRAPH – Fabergé

Temporis Awards – Bucarest – Prix du Jury de la Montre de l’Année.

2016

AGH-6924 – VISIONNAIRE DTZ – Fabergé

Grand Prix d’Horlogerie de Genève – Prix de la Montre à Fuseaux Horaires.

2015

AGH-6901 – LADY COMPLIQUEE PEACOCK – Fabergé

Grand Prix d’Horlogerie de Genève – Prix de la Haute Mécanique pour Dame.

2015

AGH-111.RS . SLIM QUANTIEME PERPETUEL – Hermès

Grand Prix d’Horlogerie de Genève – Prix de la Montre Calendrier.

2011

AGH-4111 – ARCEAU TEMPS SUSPENDU – Hermès

Grand Prix d’Horlogerie de Genève – Prix de la Montre Homme.

Récompensé également par prix de la Montre de l’Année 2011 désigné par le jury de Montres Passion.

2010

AGH-3051 – PONT DES AMOUREUX – Van Cleef & Arpels

Grand Prix d’Horlogerie de Genève – Prix de la Montre Dame.

Récompensé également par six autres prix internationaux.

2009

AGH-2809 – OPUS 9 – Harry Winston

Grand Prix d’Horlogerie de Genève – Prix de la Montre Design.

2007

Jean-Marc Wiederrecht est récompensé pour son travail par le Prix du Meilleur Horloger Concepteur remis pour la première fois par le Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

Légende

« Monarque entreprenant, ambitieux, respecté, Agénor, également di Aghnor ou Khnas, ou encore Chanaan, fit rapidement de son peuple l’un des plus prospères du monde. On reconnaissait la terre de Chanaan rien qu’à son parfum, car les orangeraies touffues et bien cultivées embaumaient l’air le long des côtes (…).

En ce même royaume de Chanaan, prêtres et augures faisaient dresser des rangées d’obélisques qui, dédiés aux divinités célestes, servaient à lire les heures du jour, à compter les mois et les ans, à mesurer le déplacement des astres. »

Tiré de « Mémoires de Zeus » de Maurice Druon, membre de l’Académie française, illustré par Bernard Buffet.